La vinification

Notre vie est rythmée par les saisons, l’évolution de la vigne et du vin…
Et ponctuée par la joie de déguster (et faire déguster) nos vins.
Bref, un vrai travail de patience de la taille à l’élevage, parfois ingrat mais finalement toujours valorisant.
(Nous souhaitons développer le plus possible la vente locale.)
Pas de doute, on ne peut être vigneron sans passion !

La création d’un cuvage dans les dépendances de notre habitation nous permet désormais de vinifier une partie de nos raisins et de créer nos propres vins.

La vinification consiste à transformer le raisin en vin.

La fermentation est due aux levures qui consomment le sucre présent dans les raisins et le transforment en alcool.

Nous utilisons uniquement les levures indigènes, naturellement  présentes sur la peau du raisin.

Nous n’utilisons pas d’intrants oenologiques et très peu de soufre dans nos vins, nous n’utilisons que des doses minimales de soufre au moment du pressurage pour limiter l’oxydation et pendant l’élevage pour stabiliser le vin après la fermentation malo-lactique.

Nos vins sont élevés entre 8 et 10 mois en cuves inox, en fûts ou en demi-muids de chêne. Il n’y a pas forcément d’ajout de soufre au moment de la mise en bouteille (voir mention sur l’étiquette).